ENTRETIEN ET INSPIRATION DE LA MOUSTACHE
Quelques conseils pour une moustache qui en jette.

ENTRETENIR SA MOUSTACHE

#1

LAISSEZ POUSSER SA MOUSTACHE

Avant tout, vous devez vous laisser pousser une base solide avant de commencer à façonner votre moustache. Que vous la laissiez pousser pour Movember ou que vous retrouviez le Dali qui sommeille en vous, il vous faudra attendre au moins 4-6 semaines.

#2

TROUVEZ L'INSPIRATION

Maintenant que vous avez de quoi faire, vous devez réfléchir à l'impression que vous souhaitez donner. Avant de faire claquer les ciseaux, trouvez votre père moustachu spirituel et imprimez son portrait pour qu'il vous serve de guide. En parlant de ciseaux, afin d'entretenir correctement votre moustache, il vous faudra les bons outils. En voici la liste :

--Un bon miroir

--Des ciseaux à moustache/barbe

--Un peigne à moustache

--De la cire à moustache

#3

AYEZ UNE HYGIÈNE IRRÉPROCHABLE

Pour ceux qui ne sont pas encore experts ès moustaches, vous réaliserez vite que cela nécessite un entretien quotidien, car la nourriture, comme tout ce qui passe à proximité immédiate de votre visage, y reste collée et cela peut très vite devenir écœurant. Il vous suffit de faire un shampooing et un après-shampooing pendant que vous êtes sous la douche. Simple comme bonjour. Avant de tailler votre moustache, vérifiez qu'elle est bien sèche. En effet, les poils mouillés tombent plus bas et vous risqueriez de couper trop court. En ce qui concerne la coupe : si la moustache envahit votre bouche, taillez-la, sinon, ne faites rien. Pour la finition, munissez-vous de votre peigne et d'un peu de cire. Une faible quantité suffit, ne soyez pas trop généreux. Travaillez la cire du centre de votre moustache vers les extrémités et apportez la touche finale avec votre peigne à moustache. Et voilà.

#4

DONNEZ DU STYLE À VOTRE MOUSTACHE

Maintenant que vous savez comment faire pousser et entretenir votre moustache, voici quelques styles particulièrement élégants, si vous êtes d'humeur audacieuse.





La moustache en trait de crayon



Cette moustache fine et étroite semble, comme son nom l'indique, tracée par un crayon juste au-dessus de la lèvre. Les contemporains de Cary Grant ont porté avec brio ce style hollywoodien classique, qui refait surface dans certains quartiers. Mais attention lorsque vous portez cette moustache, car elle ne va pas à tout le monde. Portez-la courte et nette, et étudiez avec soin l'écart que vous laisserez entre le nez et la moustache. Vous ne voudrez peut-être pas trop affiner votre moustache, à moins que ce ne soit justement votre intention, auquel cas, toutes nos félicitations.



 

La moustache en fer à cheval



Version contemporaine et plus épaisse de Fu Manchu, l'archétype du génie du mal, la moustache en fer à cheval n'a pas un nom bien compliqué. Un fer à cheval inversé orne la lèvre supérieure et s'étire verticalement de part et d'autre de la bouche. Bien que ce style soit assez distinctif, une moustache de cette ampleur demande un certain talent, il vous faudra la laisser pousser pendant deux mois pour pouvoir exploiter tout son extraordinaire potentiel.



 

La moustache en guidon



À l'instar de la moustache en fer à cheval, la moustache en guidon est assez longue, mais elle repose davantage sur la longueur de la lèvre supérieure que sur les poils situés en dessous de la bouche. Cela signifie qu'il ne faut PAS la tailler. La touche ultime consiste à diviser la moustache en deux parties au centre, à la peigner vers l'extérieur et à la cirer tout en l'entortillant vers le haut et vers l'intérieur, afin d'imprimer ce mouvement classique aux poils les plus longs. Ce style est une véritable preuve de votre engagement envers la faune de votre visage, alors faites les choses sérieusement, entretenez votre moustache, et vous laisserez sans aucun doute une impression inoubliable!

 



La moustache en chevron




Cette moustache virile a été largement popularisée par Magnum, d'où son surnom « La Magnum ». Malheureusement pour certains, ce style nécessite un patrimoine génétique de compétition, capable de faire pousser la quantité de poils requise pour cette épaisse moustache. Ce style consiste en une large moustache qui couvre l'intégralité de la lèvre supérieure, d'un bout à l'autre, et dont la partie supérieure est taillée en forme de V inversé ou, comme son nom l'indique, de chevron. Cette forme de moustache simple à réaliser ne nécessite que peu d'entretien et se porte plutôt bien sans avoir à être taillée avec précision, ce qui donne un style plus sauvage et broussailleux.





La moustache à la hongroise 




Imaginez une moustache en guidon, mais sous stéroïdes. Vous visualisez ? Voilà, c'est ça une moustache à la hongroise.

Avec la reine des moustaches, vous aurez sérieusement de quoi vous la raconter. Cette moustache requiert du volume. Beaucoup de volume. Cela implique des mois de patience à attendre qu'elle pousse, mais croyez-nous, le jeu en vaut la chandelle. Cette moustache, que les soldats européens furent les premiers à porter, inspire le respect, ou tout du moins la jalousie, parmi vos camarades moustachus. Vous pouvez laisser libre cours à vos talents artistiques et passer au niveau supérieur, ou la garder au naturel dans sa forme classique. La manière de porter cette moustache, sa longueur et l'extension de ses extrémités sont laissés à la discrétion de son porteur.



Sautez le pas, et faites preuve d'audace là où peu d'hommes l'ont fait avant vous.